Écoutez-nous en direct Les avis de décès De tout pour tous Votre soirée Western Galeries de photos Ed-cam - Université État des routes Suggestions et commentaires
Bell Aliant



Manchettes Weekend
Récapitulation des manchettes de la semaine du 2017-08-14 au 2017-08-18
 
Samedi, le 19 août 2017
Veuillez sélectionner une date à partir du calendrier pour voir les nouvelles de cette journée.
Click Here to Pick up the timestamp

12 août 2011
LES MANIFESTANTS CONTRE L'EXPLOITATION DU GAZ DE SCHISTE AU NOUVEAU-BRUNSWICK ONT OBTENU GAIN DE CAUSE

Les manifestants qui ont bloqué l'accès à un convoi dans la région de Stanley près de Fredericton cette semaine ont obtenu gain de cause hier, le ministre des Ressources naturelles, Bruce Northrup, a accepté de les rencontrer. Rappelons que les manifestants avaient rebroussé chemin en fin de journée mercredi suite à une promesse du député de York-Nord, Kirk MacDonald, que leurs doléances seraient acheminées au gouvernement. Hier, les opposants ont eu l'occasion d'échanger avec le ministre Northrup qui les a rencontrés dans le hall d'entrée de l'édifice abritant les bureaux du premier ministre, David Alward. Le quotidien L'Acadie Nouvelle rapporte que différents porte-parole du groupe ont exposé à tour de rôle leurs inquiétudes au ministre face à la fracture hydraulique qu'entraîne l'extraction du gaz de schiste et la préservation de l'eau potable. Selon l'une des porte-parole, Milda Tatford, M. Northrup a cependant été décevant en se contentant d'expliquer que l'exploitation du gaz de schiste n'est qu'au stade exploratoire au Nouveau-Brunswick. D'autres porte-parole ont pour leur part déploré le manque de consultation du gouvernement dans le dossier. Rappelons que les quelques cinquantes protestataires avait érigé le barrage routier mardi, bloquant ainsi l'accès à un convoi transportant des camions servant à effectuer des relevés sismiques. Ils demandaient alors à rencontrer le premier ministre, le ministre des Ressources naturelles et aussi la ministre de l'Environnement, Margaret-Ann Blaney. À l'issue de la rencontre d'hier, la porte-parole, Milda Tatford, a laissé entendre au ministre Northrup qu'il n'avait encore rien vu et que d'autres actions pourraient bientôt être entreprises par le groupe pour empêcher l'extraction de gaz de schiste au Nouveau-Brunswick.



 
Connexion du personnel
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :